Chloé
l’illustratrice rétro

BONUS

Chloé est une graphiste-illustratrice freelance qui manie le crayon avec brio sous le nom de Wé en faisant du « dot art » et du doodle. Son univers rétro un peu 80’s nous a de suite plu. Portrait d’un talent qui a de l’avenir.

La vitrine éphémère

J’avais eu un coup de coeur pour Chloé avant même de la connaître.

Faut dire que je passe quasiment tous les jours Cours Pasteur où se tient l’Anticafé, un working-café où on paie au temps passé. Le nez en l’air j’avais été séduite par leur vitrine originalement illustrée au posca blanc. Il y avait pleins de petits détails à regarder et des petites phrases rigolotes à lire. Un style très fun, ultra moderne à tendance gaming : j’étais fan ! Depuis, cette vitrine éphémère a accueilli d’autres artistes. Pour admirer le travail de Chloé il faudra s’installer au « cocon » où elle a illustré tout un pan de mur.

Ce n’est que quelques mois plus tard que j’ai entendu parler d’elle au détour d’une conversation au barbeuc des freelances organisé par la pétillante Pauline Trequesser, dénicheuse de tiers-lieux dans Velo-Boulot-Bordeaux et sacrément douée pour la mise en relation. “Si tu cherches quelqu’un pour des missions d’illustration, je te recommande chaudement Chloé, elle avait fait la vitrine de l’anticafé tu sais, elle est super!”

La rencontre

Sans surprises, nous nous sommes officiellement rencontrées autour d’un moka-cappuccino à l’Anticafé, dans le fameux « cocon ». Et il n’a pas été très difficile de nous trouver des points communs : fana de la série Stranger Things, des goûts musicaux bien rétro, un penchant pour la culture “Youtube”, un kiff pour les fringues old school… Le courant est plutôt bien passé ! Son univers est fascinant. Dans son studio on trouve toutes sortes de figurines de jeux vidéo, des références cinématographiques à l’ancienne, des objets improbables customisés, pleins de couleurs, des meubles de récup, des dessins, un sabre de jedi, et pleins pleins de feutres et crayons pour créer. On pourrait rester des heures à regarder tous ces objets chargés d’anecdotes.

Un objet en particulier retient mon attention, c’est son premier carnet de dessin : collector! C’est au lycée pendant ses heures de philo interminables qu’elle commence à se faire la main en remplissant les pages de ce carnet. Elle ne lâchera plus jamais le crayon. Mais, à l’époque, elle ne pense pas encore en faire son métier. C’est d’ailleurs l’événementiel qui la fera revenir à ses premiers amours. Après le lycée elle fait une MANAA (Mise A Niveau en Arts Appliqués) et parmi tous les cours proposés se découvre une appétence et un talent pour le graphisme et l’illustration, ses deux métiers aujourd’hui.

Du pep’s dans la ville

Du haut de ses 22 ans cette talentueuse et passionnée graphiste-illustratrice bosse en freelance sous le nom de et collabore notamment avec des agences de communication à Bordeaux. Ses spécialités sont le “dot art” ou l’art de donner vie à des formes réalistes avec des petits points qui viennent créer des ombres, ainsi que le “doodle” qui consiste cette fois-ci à dessiner pleins de petites formes et objets et de les assembler dans un univers. Elle y ajoute du texte pour donner corps à ses œuvres, et travaille principalement en noir et blanc. Ses inspirations : tout ce qui l’entoure, que ce soit le dessin de sa petite cousine ou une oeuvre d’art célèbre.

Elle ne quitterait sa ville natale pour rien au monde si ce n’est pour un job chez MademoiZelle dont elle aimerait beaucoup intégrer l’équipe (on pose ça là au cas où). En tout cas, nous, on aimerait bien qu’elle reste dans le coin pour continuer à mettre du peps dans la ville !

  • Pour voir son travail ça se passe ici http://wé.fr/
  • Pour la suivre sur instagram c’est pas ici https://www.instagram.com/we.fr/